Actualités

TRAVAUX DE VOIRIE À CORRIBERT

27/11/2023

Le retraitement en place, une solution écologique utilisée à Corribert pour la rénovation de chaussée

 
 
Ce jeudi 23 novembre, une vingtaine de personnes, dont Patrick JAGER et Alain FRIQUOT, Vice-Présidents Voirie et réseaux divers à la CCPC, ainsi que des représentants des collectivités marnaises comme le Département de la Marne, Epernay Agglo et la commune de Oiry se sont donnés rendez-vous, route de Montmort à Corribert afin de voir fonctionner un engin innovant, l’Atelier de retraitement de chaussée, dit « L’Arc 1 000 » qui utilise un procédé qui permet de réutiliser les matériaux.

Si le changement climatique est un phénomène global, c’est bien à l’échelle du territoire que se posent les problèmes concrets et que se trouvent les solutions. La Communauté de Communes des Paysages de la Champagne a affirmé sa volonté d’agir concrètement en faveur de la transition écologique en faisant le choix d’inclure dès que c’est possible, une partie « développement durable » dans ses projets, avec la nécessité de réduire ses impacts environnementaux notamment les émissions de gaz à effet de serre.
Les travaux de réfection de la route de Montmort à Corribert comprennent la réhabilitation des réseaux d’adduction en eau potable, les réseaux secs, l’éclairage public, la voirie départementale et les trottoirs. Ces travaux sont financés par l’EPCI, le Département et la commune.
 
 
Une technique économique qui réduit le coût global de la voirie et qui permet une réduction de 70 % de l’empreinte carbone par rapport à la méthode traditionnelle.
 

La CCPC et le Département ont été séduits par la proposition de l’entreprise Eiffage d’utiliser l’ARC 1000. Il consiste en des ateliers de retraitement de chaussées qui revalorisent le gisement de granulats constitué par l’ancienne chaussée, en traitant les matériaux avec un liant hydraulique et/ou avec éventuellement apport de granulats. Ce procédé reconstitue une nouvelle assise stable, homogène, résistante et prête pour un nouveau cycle de vie. Au-delà de régénérer une ancienne assise pour un nouveau cycle de vie, il améliore sa résistance mécanique et sa tenue au gel, pour encore plus de durabilité.

Faire venir cet engin est bénéfique pour les Paysages de la Champagne, les atouts sont nombreux : gain de temps (2 jours pour 4 000 m² au lieu de 15 jours de travaux), financier (100 000 € d’économie par rapport à un chantier traditionnel), baisse de la consommation d’énergie, zéro apport de matériau (100 % des matériaux recyclés présents dans la chaussée), zéro déchet (tout est réemployé), réduction des nuisances (sonores, gêne à la circulation…).

LA COLLECTE DES DÉCHETS CHANGE !

LA COLLECTE DES DÉCHETS CHANGE !

Pour rappel, à compter du 5 février 2024, les jours de collecte de vos contenants de tri et d’ordures ménagères changent

Aller au contenu principal